Philosophons - Simone Weil 2/2

DANS CETTE SECONDE PARTIE DE PHILOSOPHONS, ARTHUR ROCHON DU VERDIER ET SES PRESTIGIEUX INVITÉS, F. SIMEONI ET E. GABELLIERI, VONT FINIR DE VOUS PRÉSENTER SIMONE WEIL PENDANT LA RÉSISTANCE.

Colloque Ucly Milieu, réseaux, Simone Weil,dans la guerre :

Simone Weil a eu une plusieurs inspirations philosophiques : d’abord cartésienne. Elle voit chez Descartes une science répondant au besoin humain. Toutefois, elle craint de voir chez lui l’établissement d’une science abstraite qui serait en dehors des questions sociales.

Dès lors comment penser une philosophie ancrée dans les préoccupations sociales?

Inspirée par son maître Alain, en classe de Khâgne, pour l’esprit humain rien n’est au dessus de la raison

Cependant les expériences du malheur et de la beauté démonteront à Simone Weil qu’un Bien et un amour surnaturel peut transcender le rationalisme et l’humanisme classique.

A Marseille Simone Weil va puiser dans plusieurs traditions philosophiques : l’Asie, la Grèce, Platon … une pensée doit se nourrir.

Tout ce qui est source de spiritualité est une capacité de lier des contraires qui doivent être complémentaire et non en antithèse, comme le rappel E. Gabellieri avec l’idée platonicienne de « metaxu ».

Nous devons être des passeurs entre les différents milieux, sans qu’un prenne le dessus sur l’autre.

Simone Weil dans la guerre  :

Comment reconstruire l’Europe ravagée par les totalitarismes?

Comment penser l’idée de malheur? Être capable de ressentir le malheur de l’autre pour véritablement le prendre en compte. Cette philosophie est incarnée et authentique car elle va lier la vie la pensée.

Simone Weil est une philosophe que nous devons relire en 2022 pour penser une philosophie de l’attention, du travail et de l’amour universel. 

Découvrez aussi
nos autres émissions