Retour vers le passé : la conspiration de 1804

En février 1804, la République française connaît une période de prospérité. En effet les 4 années du consulat, ce régime politique mis en place par Bonaparte après son coup d’État du 18 Brumaire en 1799, ont permis à la France de se relever.

L’économie est plus forte, des bases juridiques et administratives sont créées, le brigandage diminue fortement, et la paix avec les autres puissances est enfin acquise. Rien ne semble ébranler la République française.  

Cependant, un contexte particulier est sur le point de faire passer la France, de la République à l’Empire.

La république en danger

Depuis le célèbre attentat de la rue saint nicaise de noël 1800, visant à assassiner Bonaparte, les complots se multiplient pour faire tomber la république française.

En effet, le ministre de la police Fouché, stoppe toute les tentatives royalistes ou jacobines d’assassiner le premier consul. Toutefois des mesures sont à prendre.

En 1804, le chef de l’État décide de réunir ses principaux ministres pour mettre un terme à ces attentats.    

Une rivalité entre Talleyrand et Fouché

Les deux principaux ministres sont à cette époque Fouché, et le ministre des affaires étrangères Talleyrand.

Tout deux s’efforcent de convaincre Bonaparte. L’un est guidé par un esprit pragmatique, l’autre par l’intérêt personnel.

Qui sortira vainqueur de ce conseil ?

L’influence du « diable boiteux », à l’instar du prince de Machiavel, ruse et conspire pour arriver à ses fins tout en faisant exécuter un innocent pour proclamer un empire.

Découvrez les coulisses de cette conspiration dès ce soir.

histoire

Bonne écoute.

Découvrez aussi
nos autres émissions